Élèves

Cette rubrique est dédié aux étudiants et élèves suivant actuellement des cours à l'Enssib. Vous trouverez une foire au logement et une base de petites annonces. Pour les futurs élèves et nouveaux arrivants, c'est l'occasion de poser vos questions sur le forum. Vous pourrez également découvrir l'école et la vie lyonnaise.

Concours

L'Enssib accueille chaque année dans la joie et la bonne humeur les élèves-bibliothécaires et les élèves-conservateurs qui seront ensuite appelés à révolutionner les bibliothèques. Mais comment peut-on faire partie de ce monde idyllique ?
Cette rubrique vise à recenser différents retours que des candidats aux concours de bibliothécaires et de conservateurs ont déjà mis à disposition sur le web ainsi qu'à ajouter des éléments importants qui sont peu signalés ailleurs.

Attention ! Il s'agit des concours de la fonction publique d’État, la formation des bibliothécaires et des conservateurs territoriaux n'étant plus dévolue à l'Enssib.
Attention ! Cette rubrique n'est pas exhaustive, mais c'est un début !

Le concours de bibliothécaire :

Nous ne reviendrons pas sur les modalités officielles du concours qui sont détaillées entre autre ici - http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid23205/bibliothecaire.html - et ici - https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000539....

Vous trouverez plus bas des retours d'expériences de candidats sur les épreuves proprement dites car il nous semblait plus important de traiter ici d'un sujet qui est peu traité ailleurs : l'après concours. Il s'agit en effet d'un moment difficile pour les candidats admis et qu'il est mieux d'anticiper un peu pour votre santé mentale ! Parce qu'au BDE, on pense à nos futurs collègues !  

Une fois qu'on est pris ?
 
Les résultats d'admission sont connus mi-mai sur le site Publinet D5. Certains racontent sur leur blog comment ça s'est passé pour eux et les notes obtenues.
Puis, il faut se rendre sur Poppée pour connaître la liste des postes proposés : cette liste est disponible pendant 15 jours pendant lesquels il faut trouver par soi-même les courriels pour contacter les établissements un par un et ainsi obtenir les profils de poste, non fournis sur Poppée.

Comme les différents admis ne se connaissent pas, la formation ne débutant qu'au 1er octobre, chacun se débrouille pour obtenir les informations ou bien quelqu'un se propose pour rassembler dans un Google doc les informations récoltées (début de déformation professionnelle oblige).
Les externes et internes sont mis en concurrence sur la liste des postes, ce qui implique pour les externes de s'habituer à entendre certaines réflexions du genre :
- "en fait, le poste est fléché, nous avons déjà quelqu'un, pas la peine de nous mettre dans vos vœux"
- "vu le profil de poste que nous proposons, nous privilégions les lauréats du concours interne"

Les postes étant proposés dans toute la France, vous devez vous déplacer pour chaque entretien dans les 15 jours impartis et à vos frais, au risque de vous faire rétorquer :
- "si vous ne venez à l'entretien, je ne vous classerai pas"

Enfin, le classement obtenu en sortie concours compte pour les établissements. Donc, si vous apparaissez en bas de classement, vous pouvez également vous entendre dire :
- "vu votre classement, ce n'est pas la peine que je vous reçoive en entretien car nous sommes déjà en contact avec des personnes mieux classées que vous"

Ainsi, il est très important de prévoir début juin :
- d'être disponible et mobile pendant deux semaines intensives pour les entretiens
- d'avoir mis à jour son CV et ses lettres de motivation potentielles
- d'avoir des idées sur le type d'établissement et le profil de poste susceptible de vous intéresser.

Au bout de ces deux semaines, il vous reste une semaine pour envoyer votre fiche de vœux au Ministère ESR avec 6 vœux maximum par ordre de priorité, via Poppée. En parallèle, les établissements vous font savoir s'ils vous classent ou pas, et si oui, en quelle position (l'objectif étant d'avoir le même classement de part et d'autre). Une commission nationale se réunit ensuite début juillet pour vous faire connaître votre affectation.

Puis, vous aurez jusqu'à mi-juillet pour accepter le bénéfice du concours et l'affectation qui s'y rapporte (sinon la liste complémentaire est mobilisée) et renvoyer tout le dossier avec pièces justificatives à l'Enssib pour préparer votre arrivée en octobre. Ce qui vous laisse tout l'été pour vous trouver un logement, donner votre préavis, déménager et arriver à Villeurbanne pour le séminaire de rentrée et découvrir tous vos collègues de promo (fin d'un marathon et début d'un autre).

Le concours de conservateur :

Nous ne reviendrons pas ici sur les modalités officielles du concours qui sont détaillées entre autre http://www.enssib.fr/formation/formation-des-conservateurs/concours-de-c....

Il y a beaucoup de littérature sur le sujet (cf. ci-dessous).

L'après-admission est moins difficile que pour les élèves-bibliothécaires car pour les conservateurs la formation se fait en amont du choix de poste. Comment se fait ce choix ? La démarche est assez proche de celle des bibliothécaires décrite ci-dessus à quelques exceptions près : la liste des postes est disponible sur Poppée au mois de mai (après plus d'un an de formation à l'Enssib donc), les entretiens se font pour la plupart à l'école et vous connaissez votre poste dans le courant du mois de juin pour une prise de poste au 1e juillet.

 

Quelques ressources fiables - et récentes - déjà présentes sur internet :     

- http://lrf-blog.com/2015/09/06/concours/
- https://sacamainetsacados.wordpress.com/2016/02/22/retour-sur-le-concour...
- http://www.vingtseptpointsept.fr/2011/05/13/oral-de-bib/
- http://blablabibli.over-blog.com/article-concours-interne-2011-de-biblio...
- http://www.cecilearen.es/concours/
- https://www.dropbox.com/s/sifzmndtmhahvj2/56768-les-bibliothecaires-enne... (un peu de réflexion dans toutes ces émotions)
- http://www.agorabib.fr/index.php?/topic/1842-sujets-de-concours-de-bibli... (C'est pas tout à fait pareil mais bon... Le concours territorial est plus axé lecture publique (normal !) mais vous pouvez travailler à la Ville de Paris avec un concours d’État donc l'un dans l'autre... )
- http://www.agorabib.fr/index.php?/topic/2426-concours-biblioth%C3%A9cair...
- http://www.agorabib.fr/ (Il s'agit d'un forum généraliste sur les bibliothèques)
- http://blog-bibliotheque.paris.fr/preparerlesconcours/

Et évidemment, les ressources de l'Enssib :

- Le glossaire : http://www.enssib.fr/le-dictionnaire

- Les fiches pratiques http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents-de-la-collection-97

- Les mémoires de fin d'étude des élèves conservateurs : http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents-de-la-collection-47

 

Bon courage !

Page blanche

Le BDE fait un appel à contribution : si vous souhaitez partager votre blog, site ou autre,  contactez nous par mail (bde.enssib@gmail.com), par le réseau social Facebook ou en envoyant un mail directement à un des membres du bureau. 

 

Association des anciens élèves

L'association des anciens élèves créée en 2010, permet de garder un lien avec vos camarades et collègues. 

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter la page officielle : 

http://www.anciens-enssib.fr/ 

Blog des étudiants de l'école

Les étudiants de l'école avait créé un blog (pas de MAJ) : 

http://elevesenssib.blogspot.fr/   

 

Crowdfunding

Le BDE peut vous aider à promouvoir vos créations !

Contactez nous !

éditons "le livre du presque rien" !

 

Mardi 15 mars, un jour anodin certes… Mais pas pour Jonathan ! En effet, cette date est à marquer d’une pierre blanche ! Oui, car elle donne le coup d’envoi de la campagne de financement participatif ou crowdfunding à Jonathan, étudiant en Master Archives Numériques à l’Enssib, dans le cadre de son projet d’édition de livre photographique qui verra le jour en mai 2016 !

 

Révélation

Le BDE soutient et accompagne le natif de Béziers dans sa démarche, passionné de photographie depuis maintenant 6 ans. Alors qu'il utilise principalement la photographie argentique pour enregistrer des expériences contemplatives éprouvées au cours de longues marches, le numérique lui semble mieux convenir au rythme de vie citadin où le regard est plus impulsif et les impressions fugitives.

 

Implication et consolidation

Il faut savoir que le jeune homme de 25 ans a transposé sa passion dans le milieu estudiantin puisqu’il a participé puis géré le club photo de Lyon 2 où il a étudié le cinéma et la photographie en licence et de master 1.

 

Application et transmission

Jonathan a aussi organisé divers ateliers auprès d’enfants sur la thématique de la photographie argentique.

 

Concrétisation

Vous l’aurez compris, ce livre est la concrétisation physique de la vocation de ce jeune homme originaire de Béziers, dont le parcours mouvementé l'a peu à peu conduit de l'univers de la cuisine à celui de la photographie... Univers qui se ressemblent sous bien des aspects si l'on en croit Jonathan.

 

 

Ce carnet de notes visuelles intitulé le « presque rien », raconte le quotidien du détail, toujours à portée de vue. Il s'attache à décrire comment « le quotidien le plus trivial se révèle un formidable terrain d’exploration photographiques ». Plus d'information sur le site de la campagne.

 

 

Votre mobilisation : appels aux dons

Ainsi, nous vous invitions à rejoindre l’aventure de Jonathan et notre équipe pour permettre à Jonathan de voir le fruit de son travail se matérialiser et se concrétiser en devenant crowdfunder.

 

Votre participation et votre contribution

- Lors des permanences BDE : Vous pouvez participer à raison de quelques euros ou souscrire pour un poster un exemplaire du livre et même un tirage inédit sur velin d’arches, numéroté et signé. Toute contribution vous vaudra une jolie carte et une invitation à la soirée de lancement 

- Directement sur la plate-forme Ulule dont les paliers de financement, à partir de 5 euros, vous offrent des contreparties.

 

Information et progression

Vous, crowdfunders, aurez bien entendu la possibilité de suivre de près l’avancement du projet par le biais de la page Facebook d'une part, intitulée Presque rien et d'autre part sur le lien de la campagne http://fr.ulule.com/presquerien/. N'hésitez pas aussi à vous inscrire à la newsletter.

Restez connectés et tenez vous informés des dernières avancées du projet !

 

Le BDE se tient à votre disposition comme toujours, pour plus d’informations.

Soyons et soyez les acteurs de ce projet !

crédit  photo : photo Léa Rener

Merci à vous… pour presque rien !

 

 

 

 

Etudiants du campus

Maison des étudiants -- Campus de la Doua 

Elle est ouverte à tous les étudiants. C'est un lieu de co-working, culturel, d'échange et d'actualité. 

Pour vous y rendre, cliquez ici

Pour les informations pratiques, cliquez ici

​Si vous souhaitez compléter notre offre culturelle, nous vous indiquons que la MDE propose à la vente des pass culture. 4 tickets pour 16€ pour assister à des concerts, représentations, cinéma, ... Pour plus d'informations, consultez cette page

Conseil : soyez rapide à la rentrée !!

 

 

BONUS : Retourvez toute l'actualité du campus universitaire de la Doua sur le site web Lyon Campus. 

Abonnez vous à la newsletter, à la page officielle Facebook 

Master PBD

Le master PBD (Politique des Bibliothèques et de la Documentation) a son propre blog : 

https://enssibmasterpbd.wordpress.com/ 

Des articles sont écrits tous les ans par les étudiants sur diverses thématiques. A consulter sans modération ! 

travaux étudiants

Un regroupement de toutes les productions des élèves et étudiants de l'enssib :

http://travaux-etudiants.enssib.fr/

 

Scolarité à l'Enssib

Tous les renseignements complémentaires sur les études à l'enssib.

La faune enssibienne

L'Enssib, c'est environ deux cents étudiants, dans cinq parcours différents, et avec quatre statuts distincts. Un petit topo sur cette faune s'impose.

- Les étudiants de masters. L'Enssib propose deux masters 1 (PANIST et CEI) et quatre masters 2 : SIBIST (Sciences de l'information et des bibliothèques, information scientifique et technique), CEI (Cultures de l'écrit et de l'image), PUN (Publication Numérique), PBD (Politique des bibliothèques et de la documentation) et ARN (Archives Numériques). Pour avoir plus d'informations sur ces masters, leurs spécificités, leurs programmes, et leurs conditions d'admission, rendez-vous sur le site de l'école. Les formations commencent généralement début septembre jusqu'au début du mois de juin, et ce pendant deux ans.

- Les élèves bibliothécaires. Ils entrent à l'Enssib après l'admission au concours de bibliothécaire d'état. Leur formation se déroule dans l'école d'octobre à avril. Les élèves bibliothécaires sont des élèves fonctionnaires, ils sont donc rémunérés pendant leur formation.

- Les élèves conservateurs. Comme les élèves bibliothécaires, ils entrent à l'Enssib après l'admission au concours de la fonction publique d'état. Leur formation se déroule de janvier à juin de l'année qui suit, soit 18 mois de formation. Egalement élèves fonctionnaires, ils sont rémunérés pendant leur formation.

L'Enssib accueille également des personnes en formation continue pour des formations de quelques jours.

Organisation des scolarités

Les calendriers de formation des différents étudiants et élèves sont très différents selon les cursus. Petit aperçu de ces calendriers.

- Les masters. Le calendrier des étudiants de master fonctionne sur la base du calendrier universitaire. La rentrée s'effectue début septembre et il y a des vacances pour les fêtes de fin d'année, une semaine en avril (pour/après Pâques) et des vacances en été. Les programmes prévoient des périodes de stage pour l'ensemble des masters. Pour les masters 2 SIBIST, PBD, PUN et ARN, 3 semestres de cours et un semestre de stage en fin de parcours. Pour les masters CEI, la seconde année laisse le choix entre un parcours de recherche et un parcours professionnel, ce dernier permettant de faire un stage de trois mois en fin de parcours (4e semestre).

Suite à une demande ministérielle, les plaquettes de cours sont modifiées pour la rentrée 2016-2017. 

- Les élèves bibliothécaires. La rentrée se fait au début du mois d'octobre. La formation a subi une révision importante, la nouvelle plaquette a donc été inaugurée à la rentrée d'octobre 2011. Trois mois de cours à l'Enssib, suivis d'un mois de stage (janvier) puis à nouveau de deux mois et demi de cours, avec une prise de poste vers la fin du mois d'avril.

- Les élèves conservateurs. La rentrée se fait au début du mois de janvier, au retour des fêtes de Noël. Deux mois de cours, trois semaines de stage au mois de mars, suivies de trois mois et demi de cours à l'Enssib jusqu'à mi-juillet. Après un mois et demi de vacances, la rentrée se fait début septembre, pour quatre mois de cours, suivis d'un mois d'examens et de soutenances en janvier, avant le départ en stage début février. Pour les élèves conservateurs d'Etat, 3 mois de stage, un retour sur Lyon pendant environ trois semaines pour les entretiens de recrutement, et à nouveau un mois de stage. Prise de poste au 1er juillet.

Questions financières

Page en cours de rédaction

Les statuts sont multiples à l'Enssib : étudiants, élèves bibliothécaires, élèves conservateurs, promus... A chaque fois, les frais d'inscription, les salaires, les défraiements sont différents.

Etudiant en Master

Si vous entrez en master, c'est que vous êtes déjà titulaire d'une licence, vous connaissez déjà les joyeusetés de l'adminitration universitaire.

L'inscription en master à l'Enssib est au tarif "normal" : 256€ l'inscription pour l'année en 2015-2016, 5€ (ou presque) pour la médecine universitaire (obligatoire) et 200€ (ou presque) pour la sécurité sociale (obligatoire aussi).

Bref, il faut compter 450€ environ pour l'inscription en master, quelque soit le cursus.

Bien sûr, pour les étudiants boursiers, les frais d'inscription et de sécurité sociale sont réglés par le CROUS, il n'y a rien à avancer mais il faut avoir fournir le document d'attribution de bourse à l'Enssib. La médecine universitaire reste à votre charge.

En cours de scolarité, vous devrez rédiger un mémoire, partir en stage, et pour certains (les masters en particulier), partir en gestion de projet. Aucun défraiement n'est prévu. Tous les frais de déplacement, de logement et de restauration seront à votre charge. Pour les stages à l'étranger, il est possible d'obtenir une bourse de la région notamment, renseignez-vous auprès du bureau des relations internationales (Raphaëlle Bats).

Passage d'étudiant à élève fonctionnaire

Attention, lorsque l’on devient élève fonctionnaire après concours, on perd son éventuel statut d’étudiant aux yeux des diverses administrations. Mais on peut désormais rentrer gratuitement dans la grande majorité des bibliothèques payantes (BnF, etc.). Il semblerait aussi que certaines institutions (institutions culturelles, transports en commun…), offrent leurs tarifs préférentiels sur présentation de la carte professionnelle de l’Enssib, ou bien de la carte du restaurant administratif du campus universitaire. Il est vrai que celles-ci ressemblent à s'y méprendre aux cartes d'étudiants... A vous de voir.
 
C'est à vous de faire les différentes démarches de changement de statut : CROUS si vous êtes boursier, APL pour votre logement... A noter, les APL sont maintenues les deux premières années de travail, ce n'est donc pas parce que vous devenez fonctionnaire que vous perdez cette allocation.
 
Les salaires des élèves fonctionnaires
 
Pour les externes qui découvrent avec enthousiasme le simplissime système du point d’indice, quelques précisions. Le salaire est calculé à partir d’un indice. Le point d’indice brut vaut en 2010 4,63€, valeur du point d'indice gelée depuis lors. A chaque indice brut correspond un indice majoré (paradoxalement plus faible) : il faut multiplier celui-ci par la valeur du point pour avoir le salaire brut.
 
Exemples : un élève conservateur issu du concours d'état externe et sans expérience professionnelle antérieure dans la fonction publique aura un indice majoré de 371, soit 1717€ bruts et 1408€ nets.
 
Pour un élève bibliothécaire issu du concours d'état externe et sans expérience professionnelle antérieure dans la fonction publique le traitement est de 1331€ nets.
 

Aides diverses pour les élèves fonctionnaires

Il existe certaines aides :

  • Une aide à l’emménagement (si vous n’étiez pas imposable à l’année n-2 et pouvez le prouver ; pour cette raison, il peut être plus facile de demander cette prime, que l’on ne peut obtenir qu’une seule fois dans sa carrière, au moment de la prise de poste, un an ou un an et demi après l’entrée à l’enssib)

  • Une aide de 50% du montant de la carte TCL mensuelle (métro, tram et bus de l’agglomération lyonnaise)

 

Déplacements pour les élèves fonctionnaires

Les déplacements organisés par l’école en cours d’année sont indemnisés : le train est payé en seconde classe, la nuit d’hôtel si besoin et les repas. Il est impératif de remplir un ordre de mission, à remettre à la scolarité, avant le départ (mais on vous le rapelle à chaque fois), et de joindre les justificatifs à la demande de remboursement de frais une fois rentrée.
 
Le défraiement des stages est le suivant : le train (ou avion pour les stages à l'étranger) est remboursé, et un forfait comprenant la restauration et le logement est attribué, d'un montant variable selon l'existence ou non d'un restaurant administratif (entre 30€ et 40€ par jour). De même, il faut impérativement remplir un ordre de mission et une demande de remboursement, avant et après le stage. A noter : pour les stages à l'étranger, il est possible de faire une demande d'avance de frais, pour que les billets d'avion soient remboursés avant le départ, et que le forfait journalier soit en partie versée avant la fin du stage.
 
Attention ! Le défraiement n'est valable que si ce déplacement s'effectue en dehors de la résidence administrative ou familiale, c'est-à-dire en dehors de Lyon ou de la ville où se trouve une partie de votre famille. Pour les stages et gestions de projet dans le Grand Lyon, aucun remboursement des frais de déplacement ou de restauration n'est prévu.
 
Attention ! Cette rubrique n'est pas trop précise à dessein car nous considérons que vous aurez le temps de découvrir les modalités du remboursement, d'autant que celles-ci sont susceptibles de changer.
 
Les déplacements jugés facultatifs, c'est-à-dire les déplacements liés au mémoire d'étude, ne font l'objet que d'un défraiement sur les déplacements. Il faut demander avant le départ une autorisation de déplacement à l'administration. Les frais de logement et de restauration sont à votre charge.
 
 

Mais l'Enssib, c'est surtout...

 
  • Le parc de la Tête d'or, son lac et ses bancs, à 2 min à pied
 
  • Un foyer avec frigo, micro-onde et vaisselle, cafetière, théière,...
 
  • Une terrasse avec tables et chaises pour profiter du soleil au printemps
 
  • Une table de ping-pong
 
  • Un baby-foot
 
  • Un jeu de pétanque
 
Bref, de quoi profiter des pauses entre deux cours !
 
 
A bientôt à l’Enssib !
 

 

 

Vie à Lyon

Découvrez la vie à Lyon : culture, vie pratique, art de vivre...

Se déplacer à Lyon

Se déplacer à Lyon

Comment se déplacer à Lyon ? La ville n’est pas si grande et les trajets sont rapides si l’on choisit un logement pas trop excentré. Il y a le choix :
  • Métro : rapide et fréquent
  • Tram : un peu moins rapide, mais on profite du paysage !
  • Trolleybus : rapides et fréquents
  • Bus : lignes nombreuses
  • Vélov’ : très pratique, mais il est parfois difficile de trouver une station libre pour déposer son vélo près de l’école ou en plein centre quand les beaux jours arrivent
Les métros et tram circulent le soir jusqu'aux alentours de minuit, et certains bus de nuit déservent le centre-ville le vendredi soir et les week-end.
 
La carte TCL coûte 60,40€ par mois pour les élèves-fonctionnaires, 30,20€ (offre étudiants campus) pour les étudiants. Les conservateurs d’Etat peuvent bénéficier d’une aide mensuelle à hauteur de 50% du montant de la carte TCL mensuelle. La carte permet de prendre métro, tram, trolley et bus. Elle peut aussi servir de carte vélov’ mais il faut s’abonner pour cela auprès de Decaux (bulletins à prendre dans les bureaux TCL).
 
La carte de vélov’ annuelle coûte 25€ par an, 15€ pour les -25 ans. Elle permet d’emprunter un vélo gratuitement pendant 30 minutes (ou 1 heure si l’on possède la carte TCL). La demi-heure supplémentaire coûte 75cts puis chaque demi-heure coûte 1.50€. Il y a des stations partout dans Lyon, et il est très facile de se garer : pas besoin de chercher les stations sur un plan ! Inconvénients : stations pleines ou vides, pneus crevés, défaillances informatiques, etc. Cependant, un moyen de transport très intéressant, notamment après minuit, quand métros et tram s’arrêtent !
 
De manière générale, le vélo est un bon moyen de transport, sauf si vous habitez Fourvière ou la Croix Rousse. Si vous êtes amateurs, sachez que l’on va de l’école au centre de Lyon en 20 à 25 minutes et que si votre appartement est bien placé, vous pourrez vous y rendre en longeant les berges du Rhône puis en traversant le parc de la Tête d’Or. Si vous avez toujours rêvé de saluer un panda roux chaque matin, c’est l’occasion !
 
Heureux qui comme Ulysse ... fait le tour de France
 
Vous serez sans doute nombreux à sillonner la France, entre les week-ends en famille et les trajets vers les lieux de stages.
 
Le site de la SNCF va devenir votre meilleur ami. Vous allez en tout cas y passer une partie de votre temps et de votre argent. N’oubliez pas pour les retours qu’il n’y a pas de transports en commun après minuit à Lyon. En cas de changement de dernière minute (Argl ! mon billet n’est pas échangeable !) les parisiens pourront parfois s’échanger leurs billets, sinon pensez aux sites de revente comme www.trocdestrains.fr.
Pensez à la carte 12/25, à l'abonnement Forfait (pour ceux qui voyagent tous les jours), ou à l'abonnement Fréquence. Toutes les infos sur le site de la SNCF.
 
Si vous choisissez l’avion : des trams Rhônexpress se rendent à l’aéroport Saint-Exupéry en 30 minutes à partir de la gare de la Part Dieu pour 28€ l'AR environ (pour les + de 25 ans). Départ toutes les 15 min dans la journée.
 

Et n'oubliez pas le covoiturage ! Le site campus.covoiturage.fr vous permet de trouver facilement des conducteurs ou des passagers pour réduire les coûts, égayer le voyage et conduire écolo.

 

Se loger à Lyon

Lyon ou Villeurbanne ? 
 
L’Enssib se situe sur le campus de la Doua à Villeurbanne, ville qui touche Lyon du côté nord. Vaut-il mieux se loger à Lyon ou Villeurbanne ? On trouve assez facilement à se loger à Villeurbanne. Il faut néanmoins savoir que les quartiers qui jouxtent l’école sont constitués d’immeubles construits à l’âge d’or du béton et ont donc peu de charme. Beaucoup d’annonces proposent des appartements cours Zola ou dans les environs. Il s’agit de grandes avenues assez passantes mais pas toujours très commerçantes, avec des immeubles récents. Cependant, vous pourrez profiter des charmes d'une ville populaire comme Villeurbanne, avec le quartier de Gratte-Ciel, ses marchés, ses commerces de proximité, son cinéma le Zola et ses nombreuses médiathèques gratuites. Il est possible d'habiter dans des quartiers très bien desservi par les transports en commun. Près de la Doua, le T1 et le T4 permettent de relier Charpennes et la Part-Dieu très rapidement, et du côté du centre-ville, vous pourrez rejoindre la ligne de métro A, sans compter les nombreux bus.
 
Il est possible d’habiter très près de l’école, et donc à 20 à 30 minutes du centre de Lyon. Attention : Il faut noter que le métro et le tramway s’arrêtent à minuit environ. Des Vélo'v en libre service offrent toutefois des solutions de secours.
 
Pour ceux qui choisiront Villeurbanne :
- près de l’Enssib : tours d’immeubles et boulevards passants, proximité de la Tête d’Or.
- métro Charpennes : on est à la limite de Lyon et de Villeurbanne. 15 minutes à pied de l’école, 5 à 10 minutes en tram. Commerces à proximité, plus près du centre de Lyon. Immeubles plus ou moins récents. Un certain nombre de personnes choisissent d’y habiter.
- campus de la Doua : de nombreuses résidences pour étudiants ou logements particuliers sont répartis autour du campus de la Doua, notamment aux alentours de l'avenue Roger Salengro.
- CROUS : la résidence du CROUS est située à l'arrêt de tramway T1 INSA-Einstein, à 10 minutes à pied de l'école.
 

A noter que l'Enssib propose des logements dans les HLM situés en face de l'école (résidence Barcelone), gérés par Est Métropole Habitat. Les appartements sont meublés et font une grosse vingtaine de m². Les loyers sont très intéressants. N'hésitez pas à contacter Patricia Moratille (patricia.moratille@enssib.fr), de la scolarité, pour plus d'informations. Vous pouvez également consulter le site www.locetcoloc.fr pour y trouver des photos et des informations sur les résidences gérées par Est Métropole Habitat.

Les arrondissements lyonnais
 
Pour ceux qui choisiront Lyon, généralement les plus nombreux, voici quelques indications sur les quartiers :
 
1er arrondissement : avec le 2nd, il s’agit du centre-ville. Commerces nombreux, architecture ancienne, cinémas, théâtres, opéra à proximité, nombreux petits restos et rues animées le soir. A 25 minutes de l’école en vélo ou en métro, et 15 minutes de la gare en vélo ou trolley. La presqu’île est prise entre le Rhône et la Saône, ce qui est plutôt agréable, les berges ayant été aménagées. Les pentes de la Croix Rousse sont un quartier charmant, populaire et bobo qui est en plein changement. Le bas des pentes (jusqu’à la place des Terreaux au sud) est animé le soir. Autour de la rue Sainte-Catherine, mieux vaut habiter en hauteur ou avoir de bons vitrages, c’est très bruyant. Attention, la Croix Rousse est en pente et sauf à prendre le métro (ligne C, un métro toutes les 7 à 11 minutes : c’est beaucoup moins que sur les autres lignes !), il faudra se faire les mollets.
 
2ème arrondissement : Partie sud de la presqu’île. Jusqu’à la place Bellecour, on est là encore vraiment dans le centre-ville, à proximité des commerces, de la gare Perrache, de l’école et des lieux de sortie nocturne. Le quartier d’Ainay est encore le siège de la vieille aristocratie lyonnaise. Architecture ancienne, rues piétonnes, restos, bars, commerces etc. Au Sud de Bellecour, on commence à s’éloigner du « centre ».
 
3ème arrondissement : Quelques rues calmes, quartier d’affaires et de commerces sans trop de charme près de la gare : tours vitrées et galeries commerciales. Des restos, un Carrefour au centre commercial, la bibliothèque municipale. Les personnes qui font beaucoup d’allers-retours vers d’autres villes ont souvent choisi de s’installer près de la Part-Dieu. A partir de la gare, les transports sont nombreux. Compter 10-15 minutes de l’école en vélo, à 10 minutes du centre ville. Les loyers sont plutôt raisonnables dans ce quartier.
 
4ème arrondissement : Le plateau de la Croix-Rousse est un des quartiers les plus appréciés de Lyon. Ambiance village. Par contre, c’est haut, et il y a deux changements de métro pour aller à l’Enssib. Au nord du métro Croix-Rousse, c’est plus résidentiel, et excentré.
 
5ème arrondissement : le Vieux Lyon, en bord de Saône côté Fourvière, entre le métro Vieux-Lyon et la Gare Saint-Paul, est un des plus beaux quartiers de Lyon. Immeubles Renaissance, rues pavées et très animées, nombreux bars et restaurants (parfois touristiques). Pas très pratique en voiture. Plus à l’Ouest (derrière Fourvière) et plus au sud : quartiers excentrés et mal desservis par les transports.
 
6ème arrondissement : A 10 minutes maximum de l’école et du parc de la Tête d’Or, ainsi que de la gare. Quartier résidentiel (très) chic, mais pas mal de commerces (de standing !). Très belle vue pour les appart’ au bord du Rhône, mais des logements plutôt chers.
 
7ème arrondissement : Entre les métros Guillotière, Saxe-Gambetta, Garibaldi et Jean-Macé se situe le quartier de la Guillotière, ancien faubourg aux immeubles simples, toujours populaire. Forte mixité sociale et culturelle, histoire faite de squats et de militantisme de quartier, beaucoup d’animation associative, artistique, plein de petits bars et restos moins fréquentés que ceux du centre, plus « underground » ! C’est le nouveau quartier cool où déménagent les déçus de la yuppisation de la Croix-Rousse. Au sud de Jean-Macé, à l’est de Garibaldi, on commence à être excentré.
 
8ème arrondissement : quelques quartiers assez animés (Monplaisir, Bachut) mais c’est excentré… Les loyers sont plus bas cependant, et des familles enssibiennes s’y installent !
 
9ème arrondissement : pas de pèlerin de l’enssib dans ces contrées. Nous ne pouvons parler que du Pathé Vaise (complexe de cinéma ultra-moderne) ou de quelques salles de concert dispersées…
 
 
Les adresses de l'Enssib : de bonnes adresses?
 
L’Enssib offre quelques pistes pour la recherche de logement sur son site (résidences, foyers, etc.). Il faut savoir que très peu d’appartements sont disponibles via ces adresses. Vous pouvez donc vous renseigner, mais il faut prévoir de chercher par vous-mêmes en parallèle.
 
 
Quand chercher?
 
Le plus tôt possible !
 
Pour les élèves en master qui commencent en septembre, chercher de préférence avant les vacances pour éviter la cohue. Pour les élèves-bibliothécaires, qui commencent en octobre, vous pouvez chercher à partir du mois d’Août, mais si vous en avez la possibilité, il est également beaucoup plus facile de trouver des logements bon marché avant les vacances. Pour les élèves-conservateurs qui commencent en janvier, ne vous inquiétez pas, il n'y a jamais eu de SDF dans les promotions ! Chercher vers novembre-décembre est quand même l’idéal, surtout pour aborder la rentrée sans stress, mais la passation d'appartement ou de colocation d'une promotion à l'autre se fait relativement bien puisque pendant un mois, en janvier, les deux promotions se croisent.
 
Dans tous les cas, lorsque vous avez connaissance de votre arrivée à l'Enssib, n'hésitez pas à envoyer un mail au BDE pour vous renseigner sur les éventuels logements qui se libèreraient. En effet, de nombreux mails circulent sur les listes de diffusion internes concernant des départs et des logements libérés.
 
 
Prix des appartements
 
Les prix sont élevés mais pas beaucoup plus que dans les autres grandes villes. Lyon n’est pas Paris. Bref, on peut trouver un 25m² central non meublé pour 400€ hors charges.
Bien sûr, Villeurbanne est souvent moins cher, et le centre et le 6ème sont un peu plus chers.
 
Beaucoup d’appartements sont difficiles à rafraîchir l’été (vive les 30° !), notamment ceux qui donnent sur le bas des cours d’immeubles où l’air circule difficilement. Si vous êtes sensibles à la chaleur, questionnez les locataires partant !
 
Les meublés sont un peu plus chers mais pas besoin de déménager ou d’acheter des meubles, ce qui est quand même bien pratique pour six mois ou un an !
 
 
La CAF et les APL
 
Si vous êtes étudiant, pensez à faire votre demande d'APL lors de votre emménagement, et ce le plus vite possible car la CAF ne fait plus de virement rétrospectif. La distance par rapport au domicile des parents, le fait d'être boursier, le fait d'être en couple ou en colocation, tout cela rentre en compte pour déterminer vos droits. Le revenu des parents n'est pas prix en compte, les APL ne sont pas une bourse ! Pensez donc bien à faire votre demande, même si la simulation remplie sur le site de la CAF vous annonce que vous n'avez droit à rien.
 
Si vous étiez étudiant avant d’entrer à l’école en tant qu'élève-fonctionnaire, que vous touchiez les aides de la CAF pour votre logement, vous pourrez a priori conserver ces APL pendant deux ans (jusqu’à vos premières feuilles d’impôts). Elles augmentent même quand vous changez de statut ! Il suffit de signaler le changement d’adresse puis de statut, la CAF recalculera vos droits et ajustera ses virements.
 
Si vous étiez étudiant mais que vous ne touchiez pas la CAF pour votre précédent logement, tout est question de délai : le principe est qu’un étudiant qui demande les aides au logement s’ouvre un droit aux allocations, qu’il conservera en devenant élève-fonctionnaire (la CAF continue à aider les allocataires deux ans après qu’ils ont touché leur premier salaire). Par contre, si vous demandez la CAF une fois arrivé à l’Enssib et devenu élève-fonctionnaire, vous n’aurez droit à rien. Donc, si vous louez votre appartement à Lyon assez tôt, que vous faites une demande à la CAF (vous êtes encore étudiant et non élève-fonctionnaire) que la CAF étudie votre dossier et vous accorde les droits alors que vous n’êtes pas encore entré à l’Enssib (il faut compter 1 mois ou deux) : c'est bon. Vous n’aurez plus qu’à signaler votre nouveau statut en entrant à l’Enssib.
 
Attention, les règles de la CAF sont quand même obscures et nous n’avons pas encore réussi à comprendre pourquoi certaines personnes y avaient toujours droit alors que d’autres, exactement dans le même cas, s’étaient vu sucrer leurs APL !
 
Enfin, pour des infos précises, mieux vaut encore appeler votre CAF : toutes les informations fournies ici nous ont été données l’année dernière par les conseillers eux-mêmes, mais il vaut mieux se renseigner, ça a pu évoluer.

 

Faire l'aller-retour Paris-Lyon tous les jours, c'est possible ?
 
Certains l’ont fait, certains le font toujours !
Avantages : rester en famille. Inconvénients : un des intérêts de la scolarité à l’Enssib est de pouvoir rencontrer les collègues, d’échanger sur ses expériences antérieures ou de débattre (de questions bibliothéconomiques uniquement bien évidemment) lors des sorties, souvent nocturnes. A vous de voir !
 
 

Visiter Lyon

Il y a beaucoup à faire à Lyon.

Les informations essentielles sont disponibles sur le site de l'office du tourisme de Lyon et sur le portail Culture de la ville.

Les journées du patrimoine permettent aussi de découvrir le Grand Lyon sous d'autres angles et de visiter les espaces sinon fermés au public. A ne pas manquer donc, si vous rêvez de visiter l'opéra ou de pénétrer dans l'hôtel de ville.

Quelques sites incontournables de la ville :

  • le parc de la Tête d'Or, à quelques pas de l'Enssib, avec son zoo, son jardin botanique, ses serres et ses grands espaces.
  • la presqu'île, entre le Rhône et la Saône, avec l'hôtel de ville, l'Opéra, la place des Terreaux et sa fontaine, le musée des Beaux-Arts, les boutiques de luxe, les boutiques un peu moins de luxe, la place des Jacobins, le théâtre des Célestins, la place de la République, la place Bellecour. A ne pas manquer, les quais du Rhône un jour de beau temps.
  • le vieux-Lyon, avec le quartier Saint Jean pour manger dans un bon bouchon à deux pas de la cathédrale, et sur les hauteurs, la basilique de Fourvière et l'amphithéâtre romain.
  • la Croix-Rousse, la colline qui travaille, toute en pentes pavées, petites boutiques de créateurs et galeries d'art, pour visiter les traboules et découvrir l'univers de la soie.

A ne pas oublier, les musées de la ville, bien sûr.

Vie culturelle

La vie culturelle à Lyon est riche.

** Sur la page des partenaires du BDE, vous trouverez des informations sur la maison de la danse, l'opéra national de Lyon, le théâtre national populaire de Villeurbanne qui ont une programmation très dense, etc. 

** Sur cette page, nous vous présentons, de façon non-exhaustive et succincte, une liste de lieux à visiter et d'activités culturelles : 

--> le cinéma Comoedia, le BDE vous propose des billets à tarif réduit pour cette structure http://www.cinema-comoedia.com/ 

--> les jardins et espaces verts, 

--> les librairies et les réseaux de bibliothèques,

--> les évènements incontournables de la métropole, 

--> les musées de Lyon, Villeurbanne et de la région 

 

Musées

Le BDE organise régulièrement des visites guidées dans divers musées. Si vous souhaitez en visiter plusieurs nous vous conseillons de vous renseignez sur les pass culturels de la Ville de Lyon, à savoir la Carte Musées et la Carte Culture. Pour plus d'informations sur ces deux cartes, c'est ici

En attendant, voici quelques informations sur les principaux musées lyonnais :

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon : il est situé en plein cœur du centre ville historique dans les bâtiments d'une ancienne abbaye royale du 17ème siècle : l'abbaye des Dames de Saint-Pierre. Ouvert au public depuis 1803 et entièrement rénové en 1998, il propose l'une des plus importantes collections d'œuvres d'art d’Europe. Cinq départements et 70 salles répartis sur plus de 7.000 m² forment un véritable musée d’art qui illustre tous les grands domaines de l’histoire de l’art.

20 place des Terreaux, Palais Saint-Pierre, dans le 1er arrondissement (Métro A et C, Hotel de Ville Louis Pradel). 10h 18h, fermé le mardi.

Avec la carte culture : gratuit 

- de 18 ans : gratuit

Tarifs pleins : de 3€ à 12€

Toutes les informations ici.

Le Musée d'Art Contemporain (MAC) de Lyon : il a été conçu par Renzo Piano, et est situé près du parc de la Tête d'Or, à la Cité Internationale. Dès sa création, le musée opte pour une politique originale d’expositions temporaires, élaborées en relation directe avec les artistes ou à partir d’œuvres de sa collection. Le musée, grâce à des murs démontables, se transforme pour chaque projet en un parcours toujours différent. Ainsi, le musée connaît des périodes de fermeture entre chaque exposition.

81 Quai Charles de Gaulle, Cité internationale, dans le 6e arrondissement (Bus C1, Musée d'Art Contemporain). 11h 18h en semaine, 10h 19h le week-end, fermé le lundi.

Avec la carte culture : gratuit 

Etudiants : gratuit (sur justification d'un cursus en histoire de l'art) / 6€

Tarif plein : 8€

Toutes les informations ici.

Les Musées Gadagne : situé au cœur du Vieux-Lyon, l’ensemble Gadagne est un magnifique édifice Renaissance abritant deux musées majeurs : le musée d’histoire de Lyon et le musée des marionnettes du monde.

14 rue de Gadagne, dans le 5e arrondissement (Métro D, Vieux Lyon). 11h 18h30, fermé le lundi et le mardi.

Avec la carte culture : gratuit 

- de 26 ans : gratuit

Tarifs pleins : de 6€ à 10€

Toutes les informations ici.

Le Musée de l'Imprimerie et de la Communication : installé dans un bâtiment Renaissance, il offre un panorama unique de l’histoire du livre et des techniques graphiques, de Gutenberg à la photocomposition. "Musée de France" depuis 2005, il est l’un des grands musées européen dans son domaine.

13 rue de la Poulaillerie, dans le 2e arrondissement (Métro A, Cordeliers). 10h30 - 18h, fermé le lundi et le mardi.

Avec la carte culture : gratuit

de 18 à 26 ans : 4€

Tarif plein : 6€

Toutes les informations ici.

Le Musée Gallo-Romain de Fourvière : le musée et le site archéologique occupent les pentes de la colline de Fourvière, jadis situé au centre de la ville romaine de Lugdunum, fondée en 43 avant Jésus-Christ. Il abrite l'une des plus riches collections archéologiques de France. Ce musée retrace, en suivant un parcours chronologique et thématique, l'histoire de Lyon depuis la fin de la Préhistoire jusqu'au VIIe siècle après Jésus-Christ.  Dix-sept espaces pour dix-sept thèmes abordés en glissant sur les trois niveaux de collections consacrées à la période gallo-romaine avec une introduction sur la préhistoire de la région. A proximité le site archéologique dévoile le grand théâtre et l'odéon romains juste à côté.

17 rue Cléberg, dans le 5e arrondissement (Funiculaire Saint Just, Minimes). 10h 18h, fermé le lundi.

Gratuit le jeudi

Etudiants : 3€

Tarifs pleins : 6€

Toutes les informations ici.

Le Musée des Tissus et des Arts Décoratifs : il retrace 2000 ans d'histoire occidentale et orientale du textile en présentant pièces de tissus, tapis, tapisseries et costumes. Ses collections et les expositions temporaires mettent à l’honneur le savoir-faire textile de la ville de Lyon. Quant au Musée des Arts décoratifs contigu, il témoigne des décors intérieurs du XVIIIe s en présentant les tissus en situation et une importante collection d'objets, pièces d'ébénisterie et d'orfèvrerie, tapisseries et peintures.

34 rue de la Charité, dans le 2e arrondissement (Métro A, Ampère). 10h 17h30, fermé le lundi.

Gratuité (sur justificatif d'un cursus en histoire de l'art)

Etudiants - de 25 ans : 7.50€

Tarif plein : 10€

Toutes les informations ici.

La Maison des Canuts : c'est le seul lieu à Lyon où vous pouvez voir fonctionner des métiers à tisser à bras "Jacquard". Au cours d’une visite commentée, vous pourrez découvrir : l’invention de Jacquard illustrée par des démonstrations de tissage sur métiers à bras, l’histoire de la soie, l’apport social des canuts au XIXeme siècle et la réalité de l’industrie textile rhônalpine au XXIème siècle.

10 rue d'Ivry, dans le 4e arrondissement (Métro C, Croix Rousse). 10h 18h30, fermé le dimanche. Visites commentée à 11h et 15h30.

Etudiants : 4€

Tarif plein : 7€

Toutes les informations ici.

Pour plus d'informations sur les offres culturelles de la ville de Lyon ici.

Bibliothèques

Vous trouverez dans cet article quelques informations sur les médiathèques de Villeurbanne et de Lyon. 

 

La ville de Lyon dispose d'un réseau de 15 médiathèques. Vous trouverez les noms, adresses et horaires sur ce lien : https://www.bm-lyon.fr/15-bibliotheques-et-un-bibliobus/?lang=fr

Pour retrouver l'agenda des activités proposées par le réseau des bibliothèques de Lyon : https://www.bm-lyon.fr/agenda-des-bibliotheques-municipales/?lang=fr 

Vous pouvez lire le magazine TOPO, il est gratuit et disponible dans toutes les bibliothèques du réseau : https://www.bm-lyon.fr/agenda-des-bibliotheques-municipales/topo-le-magazine-des-bibliotheques-de-lyon/?lang=fr 

L'inscription est payante : https://www.bm-lyon.fr/informations-pratiques/article/inscriptions-et-tarifs?lang=fr 

 

Les médiathèques de la ville de Villeurbanne ont leur propre site web : http://mediatheques.villeurbanne.fr/ 

Vous trouverez les noms, adresses et horaires sur ce lien : http://mediatheques.villeurbanne.fr/sujet/les-mediatheques/ 

Pour retrouver l'agenda des activités proposées par le réseau des médiathèques de Villeurbanne : http://mediatheques.villeurbanne.fr/agenda/

Si vous avez moins de 26 ans l'inscription est gratuite. Toutes les modalités sur ce lien : http://mediatheques.villeurbanne.fr/2015/03/sinscrire/ 

 

Festival Lumière

Vive le cinéma ! 

Dans plus de 60 points vous pouvez assister à plus de 360 séances durant cet évènement. 

Le festival Lumière s'est imposé comme un des plus grands festivals internationaux du cinéma classique. 

Chaque année le prix Lumière est remis à une personnalité (internationale) du cinéma.

Organisé chaque année en automne la prochaine édition aura lieu du samedi 8 au dimanche 16 octobre 2016.

Consulter le site officiel et inscrivez vous à la newsletter pour connaître la programmation.

 

 

Fête du livre jeunesse

La fête du livre jeunesse de Villeurbanne 

Organisé chaque année par le réseau des médiathèques de Villeurbanne, cette rencontre se déroule sur un weekend au printemps. En 2016, la fête du livre jeunesse s'est déroulée du samedi 2 au dimanche 3 avril 2016, de 10 h à 19 h. 

Une thématique nouvelle pour chaque édition sur laquelle le programme est élaboré. Ce dernier est disponible en ligne en amont et vous pouvez même créer votre propre agenda sur le site officiel

Des expositions, des spectacles et animations, des ateliers, des rencontres et débats sont autant de moment où l'enfant et l'adulte sont invités à lire, échanger, observer et rire. Des auteurs et illustrateurs viennent à la rencontre des lecteurs, alors préparez-vous. Si vous souhaitez plus d'informations n'hésitez pas à demander aux bibliothécaires des détails. 

 

 

Fêtes des lumières

La fêtes des Lumières

 

Un site officiel est dédié à cet évènement annuel incontournable. La ville de Lyon met à disposition toutes les informations sur cette page web.

Sortez votre agenda : la prochaine édition aura lieu du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2016 !

Source de l'image Les marches de l'hôtel de ville, place des Terreaux, Lyon. décembre 2015

La fête des lumières s'étant déroulée sous une toute autre forme exceptionnellement en 2015, vous pouvez visionner des courtes vidéos des diverses animations mises en places pendant la fête 2014 ici.

La tradition veut que l'on dépose des bougies et des lampions sur les rebords de fenêtre pour illuminer la ville, comme l'ont fait les lyonnais en 1852 pour mettre en lumière le chemin jusqu'à la chepelle de Fourvière.

 

Les espaces verts, parcs, jardins, ...

Pour connaitre le parc le plus proche de chez vous (dans Lyon) et ses horaires, consultez cette page

Pour géolocaliser les parcs, une carte est mise à disposition par le site officiel de la ville de Lyon : http://cartes.lyon.fr/plan/

Grâce à cette carte vous pouvez trouver d'autres infrastructures comme : la patinoire, les terrains de sport et gymnases, les espaces canins et les marchés. 

Carte à consulter sans modération !!

 

Pour connaitre d'autres parcs dans la métropole cliquez ici

 

La ville de Villeurbanne s'engage dans la voie de la biodiversité et du développement. Pour connaître les parcs naturels cliquez ici.  

 

Les journées européennes du patrimoine

Découvrez le patrimoine français et plus particulièrement lyonnais dès la rentrée !!

Cet évènement annuel a été mis en place par le ministère de la culture et de la communication dans les années J. Lang. Aujourd'hui, avec le soutient de l'Europe, plus de 50 pays organisent des manifestations dans le cadre des journées européennes du patrimoine.  

Source de l'image

Chaque année une thématique différente est mise à l'honneur dans chaque pays  : en 1998 "les métiers et les savoirs faire" étaient à l'honneur, en 2009 "le patrimoine et accessible à tous" était à l'affiche et en 2016 le thème est "citoyen et patrimoine".

L'édition 2016 se tiendra les 17&18 septembre 

N'hésitez pas à souscrire à la newsletter! 

Pour plus d'informations, consultez le site officiel

Les nuits de fourvière

Le festival est multi disciplinaire : danse, théâtre, musique, cirque etc. et il se tient chaque année en juin/juillet à Lyon. 

Principalement sur le site Gallo-Romain, dans les théâtres romains (patrimoine mondial de l'humanité à l'Unesco), de grands artistes montent sur scène. Pensez à acheter vos billets en avance (en billeterie place Bellecour ou par internet) et pour connaitre la programmation cliquez ici. Festival connu et reconnu, il accueille chaque année des milliers de visiteurs qui viennent assister et participer à des concerts, spectacles et autres animations. 

  La prochaine édition se tiendra du 2 juin au 31 juillet 2016

Source de l'image 

Pour plus d'informations, consultez le site officiel 

 

Librairies sur Lyon

Sur le site de l'annuaire "www.pagesjaunes.fr" vous trouverez la liste des librairies en tapant "libraries" et "Lyon". 

Voici une liste non exhaustive : 

  • le réseau Decitre 
  • le réseau Fnac 
  • le réseau Maxilivres
  • la librairie Passages (généraliste)
  • le réseau Gibert Joseph (livres d'occasion en très bon état)
  • La "librairie le Père Pénard" (livres neufs et d'occasion)
  • la librairie Glénat spécialisée en BD (bandes dessinées) et manga 

A savoir : sur Lyon, il y a de nombreuses librairies spécialisées en bandes dessinées. 

 

Une carte des libraries en Rhône-Alpes disponible ici

 

Nuits européennes des musées

Une nuit dans un musée ? en France ou en Europe !  

Pendant une nuit, des milliers de musées européennes ouvrent leurs portes. Les visiteurs sont invités à découvrir les musées, gratuitement, sous une autre approche, en nocture et en animation

La nuit des musées favorise la découverte et l'accès et institutions culturelles. 

Source de l'image 

La prochaine édition se tiendra le samedi 21 mai 2016 

Pour plus d'informations, consultez le site officiel 

Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les horaires, animations et lieux à découvrir.